Influence de la motricité manuelle sur l’articulation et la motricité oro-faciale

Derrière ce long titre se cache le mémoire travaillé depuis 2 ans par Noémie B. à l’ISTR (Institut des Sciences et Techniques de Réadaptation) de Lyon. Noémie vient de soutenir son mémoire d’étude d’orthophonie, et le résultat est excellent : félicitations du jury !

Et cerise sur la gâteau (en tout cas pour nous), elle a utilisé Totemigo pour mettre en oeuvre les tests !

Entretien avec Noémie

Comment se sont passées tes deux années sur ce sujet de mémoire ?

Très bien ! C’est beaucoup de travail, mais c’était enrichissant et motivant. Bien sûr il y a eu des moments plus difficiles que d’autres, des périodes très denses mais dans l’ensemble tout s’est bien passé.

Peux-tu nous en dire un peu plus sur le déroulé de l'étude liée au mémoire ?

Les études actuelles établissent un lien à la fois anatomique et fonctionnel entre la
motricité manuelle et la motricité oro-faciale. Ce lien est attesté non seulement d’un
point de vue développemental mais également au niveau clinique notamment à cause
de la coexistence de troubles moteurs et de parole au sein de différentes pathologies.
L’objectif de mon travail était d’explorer l’influence d’un entraînement moteur manuel sur
les capacités d’imitation de praxies bucco-linguo-faciales et les productions orales.

Tu as donc conduit des tests avec des enfants ?

Oui, avec 20 enfants tout venant d’âge préscolaire et de quatre enfants présentant une dyspraxie verbale (trouble moteur de la parole).

La passation du protocole s’est déroulée en trois temps : un pré-test puis deux séances où les enfants, répartis en deux groupes, étaient amenés à manipuler Totemigo ou à visionner une vidéo. Nous avons évalué à chaque séance leurs compétences oro-motrices et articulatoires à l’aide de différentes épreuves (praxie, dénomination, répétition de non-mots, diadococinésies).

Tu as donc utilisé Totemigo ?

Oui, nous avons utilisé Totemigo avec cinq scénarios différents nécessitant l’utilisation de plusieurs blocs Totemigo. Ces activités favorisaient tout particulièrement la manipulation (mouvement d’emboîtement et de rotation des blocs) et n’avaient pas de coût cognitif important. Successivement, les enfants étaient amenés à :

  1. Emboîter des blocs de même couleur
  2. Faire correspondre des formes sur un critère commun
  3. Aligner des images identiques
  4. Reconstituer des animaux dont le corps et la tête étaient séparés
  5. Faire pivoter les blocs un nombre précis de fois afin de dénommer l’image qui se trouvait face à un repère

Emboîter des blocs de même couleur

Reconstituer des animaux

Quels ont été les résultats ?

Nos résultats semblent confirmer le lien moteur unissant la main et la parole !

Les résultats montrent un impact favorable de l’entraînement manuel sur le nombre de syllabes correctes par seconde, le pourcentage de mots/non-mots corrects, le pourcentage de consonnes correctes (PCC) ainsi que le score à l’épreuve de praxies chez les enfants tout-venant comme chez les enfants dyspraxiques verbaux. Plus précisément, le lien unissant l’activité de la main et celle de la bouche semble être plus marqué pour les tâches peu complexes à la fois d’un point de vue moteur et linguistique (diadococinésies, imitation de praxies).

La stimulation de la motricité manuelle pourrait être envisagée pour améliorer la production orale de patients présentant différents troubles de la parole 

Quel a été ton meilleur souvenir ?

Les passations du protocole avec les enfants. Là aussi ça m’a demandé beaucoup de travail et d’investissement mais c’était super de les voir s’intéresser et participer à mon projet. C’était aussi très sympa de les voir découvrir Totemigo et d’expérimenter l’outil. C’est une phases très concrète qui permet de mettre en pratique le protocole que nous avions imaginé sur le papier. J’ai bien aimé aussi le traitement des résultats/données (à l’issue des passations). Ça demande énormément de rigueur, mais c’est intéressant de voir apparaître petit à petit les effets que nous espérions.

Que retiens tu du mémoire ?

Que la motricité manuelle devrait avoir une place plus importante dans nos prises en charge orthophoniques ! Et que l’utilisation d’un outil comme Totemigo peut être un moyen de mettre en jeu cette motricité manuelle mais également de dynamiser et diversifier nos séances.

Et après, où ton diplôme va t il te conduire ?

Je commence par un remplacement en cabinet libéral avant une probable installation…

Vidéo de restitution

Une vidéo a été réalisée avec Noémie pour présenter les exercices de manipulation mis en place. La voilà :

Et pour finir ...

Merci à toi Noémie pour ton enthousiasme quant à Totemigo ! Nous étions très heureux de pouvoir t’aider dans la réalisation de ce mémoire. Enfin, bonne continuation dans ton parcours pro !

D'autres articles à lire